À quoi ressemblera la vie de bureau dans 5 ans ?

avenir-vie-de-bureau

En 2021, les choses sont clairement en train de changer dans les entreprises. Télétravail, nomadisme digital, augmentation du nombre de lieux tiers, changement des mentalités : les Français font face à de grandes transformations... Dans les réunions, on entend souvent “Quand tout reviendra à la normale [...]". Alors qu’on devrait plutôt se demander : "Qu’est-ce que la (nouvelle) normale ? ou “À quoi ressemblera l’avenir de la vie de bureau dans 5 ans ?

 

Zoom sur la vie de bureau 2.0 🔎

avenir-vie-de-bureau-dans-5-ans

Il y a 10 ans, les plateformes de freelances n’existaient pas. Le premier espace de coworking français a ouvert ses portes il y a seulement 13 ans à Paris. Pourtant, 1700 espaces partagés étaient ouverts en 2019. Enfin, 300 millions de personnes se retrouvent quotidiennement sur Zoom en 2021. En somme, les choses évoluent très vite. Alors, pour se mettre à la page, voici les changements qui vous attendent dans les prochaines années.

1. Les freelances trouveront plus facilement du travail

Avant la crise, il y avait déjà des freelances, beaucoup de freelances. Mais demain, il aura de plus en plus de missions pour les freelances. Le recours aux indépendants s’accélère, soit parce que les entreprises veulent réduire leurs coûts fixes, soit parce qu’elles ont besoin de compétences spécifiques. Quoi qu’il en soit, les entreprises ont de plus en plus de facilité à faire confiance aux freelances. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter.

L’augmentation de freelances dans la sphère des entreprises provoque la création d’équipes hybrides. Ainsi, les managers doivent diriger des salariés "On Site" et des collaborateurs en « Remote ». Leur mission ? Jouer intelligemment leurs cartes de manière à créer des équipes hybrides collaboratives et performantes. Tout un programme !

2. Le télétravail fera pousser des bureaux décentralisés 

freelance-qui-travaille

Une autre façon de réduire ses coûts fixes est de décentraliser ses bureaux. Ce faisant, les entreprises n’auront plus un QG central dans une grande ville. À la place, ils auront plusieurs espaces de travail répartis un peu partout sur la planète. Grâce à ce mode de fonctionnement, les entreprises pourront proposer du télétravail à la carte et permettre à leurs employés de travailler dans le pays de leur choix.

Et si les bureaux décentralisés sont décuplés dans 5 ans, c’est aussi parce que : 

  • La productivité et la concentration augmentent dans un environnement professionnel ; 
  • Les espaces partagés permettent une meilleure socialisation et un échange ;
  • Ils sont souvent moins chers qu’un loyer et ses charges ;
  • Chaque coworking dispose de son univers, de son ambiance, de ses services ; 
  • Ce lieu de travail renforce la flexibilité et la mobilité des employés. 

Déjà en 2021, certaines entreprises n’ont même plus de bureau. D’autres accueillent des entreprises qui n’en ont pas dans des espaces de corpoworking. Bref, l’immo d’entreprise est en pleine métamorphose et la vie de bureau se fait toute petite face à ces changements. 

3. Les architectes et décorateurs repenseront l’aménagement des bureaux 

Si vous comptez retourner au bureau dans les prochains mois, attendez-vous à un changement de décor ! Pour encourager la distanciation sociale et le respect des mesures sanitaires, vos employeurs prendront sûrement certaines mesures. À court terme, les bureaux pourront être plus espacés et un sens de circulation pourra être donné. 

Sur le long terme, la vie de bureau devra être la plus agréable possible. Le bien-être au travail deviendra un critère de choix majeur lors d’une recherche d’emploi. 

Pour favoriser le bien-être des employés, les entreprises devront proposer des espaces de travail ergonomiques, fonctionnels et flexibles. Par exemple, ils pourront utiliser des panneaux acoustiques pour créer des espaces modulables. Des zones de détente avec des assises empilables et des poufs confortables seront plébiscitées.  Et, bien sûr, le mobilier ergonomique Slean sera omniprésent.

4. La “gig economy” laissera la place à la “passion economy

passion-economy

La “passion economy” (ou économie de la passion en français) est une façon de monétiser ses compétences. Et plus exactement, à créer de la valeur autour de sa passion. Cette nouvelle économie 2.0 donne aux entrepreneurs diverses manières de gagner leur vie sans se rendre au bureau. Pour cela, ils peuvent vendre des :

  • formations ; 
  • newsletters ; 
  • coachings ; 
  • podcasts ; 
  • vidéos ;
  • cours… 

5. Le management de demain sera basé sur la confiance

La façon de manager ses équipes sera fortement remise en question dans les prochaines années. Non seulement parce que les attentes des salariés évoluent, mais aussi car les équipes travaillent de plus en plus à distance. Le premier défi pour les entreprises et leurs dirigeants sera donc d’entretenir leur culture d’entreprise à distance

Les managers devront améliorer la qualité de vie au travail (QVT) et prévenir les risques psychosociaux liés au télétravail. Le leadership devra être basé sur la confiance, le respect et l’empathie. Les horaires, par exemple, ne devront pas être contrôlés. 

Cependant, des temps forts en équipe devront avoir lieu pour resserrer les liens et motiver ses coéquipiers. Enfin, les managers devront cerner les attentes, les motivations et le taux d’engagement des collaborateurs.

Mais attention : pour que les managers soient capables de faire tout cela, ils devront recevoir une formation ! Ainsi, ils pourront développer leurs compétences de gestion face aux risques psychosociaux et leurs capacités d’écoute. Ces qualités seront indispensables pour être manager dans cinq, dix ou vingt ans. 

6. Les employés recevront leurs salaires, mais pas que...

salaires-futur

Dans le podcast n°9 “C’est quoi ce travail”, Samuel Durand, expert du Future of Work, parle du futur des salaires. Les employés de demain recevront des salaires, certes, mais aussi :

  • Un budget dédié au coworking ;
  • Un autre pour leur bien-être ; 
  • Des semaines de 30 heures plutôt que 35 en été ;
  • La possibilité de prendre du repos de manière flexible ;
  • Des abonnements pour la salle de sport ; 
  • Un budget pour acheter des meubles dédiés au télétravail … 

En somme, les sociétés vont créer des “expériences salariales” afin d’attirer le plus de monde possible. Et qui sait, peut-être même que les freelances pourront avoir accès à ces bénéfices ?

L'évolution des mentalités et l’amélioration de la vie de bureau, ça commence maintenant !

Au fur et à mesure, la vie de bureau et les modèles mentaux vont évoluer. Les employeurs pourront s’inspirer des entreprises innovantes et se référer à la data pour faire évoluer leur propre entreprise. Ces 6 nouvelles façons de travailler ne fonctionneront pas forcément pour tout le monde. Mais les personnes qui les testeront, qui auront envie de réussir et qui analyseront les performances de leurs actions auront déjà tout gagné. Leaders, salariés et freelances devront agir ensemble pour donner plus de sens au travail. 


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published