Quels sont les risques psychosociaux du télétravail ?

risques-psychosociaux-teletravail-article

Le télétravail s’est démocratisé à la vitesse de l’éclair. Du coup, les salariés et les employeurs ont dû relever des défis inédits. Tous ont dû faire des efforts pour renouer des liens forts à distance, manager avec efficacité ou encore trouver un équilibre entre vie pro et vie perso. Malgré cela, les risques psychosociaux du télétravail ont fait des ravages. Et même si on n’aime pas parler de choses qui fâchent, sensibiliser les employés à ces risques est essentiel.

1. Isolement

Tout en haut de notre liste se trouve l’isolement

Et si on en parle sitôt, ce n’est pas par hasard. Après la crise sanitaire, 37% de personnes voient l’isolement comme un risque psychosocial élevé. Et cela se comprend plutôt bien. Car encore une fois : le télétravail est arrivé comme un chien dans un jeu de quilles. 

Pour renouer le lien entre vos différents collaborateurs, misez sur la spontanéité. Soyez le premier à utiliser le chat en ligne de bon matin. Encouragez-les à déjeuner à plusieurs et à se retrouver le week-end. Organisez des team building. Et donnez-leur des tonnes d’astuces pour maintenir le lien social en télétravail

2. Conflits

plus-de-conflits-teletravail

Lorsqu’on bosse en 100% télétravail, la communication est souvent moins limpide, plus tendue et parfois source de désorganisation. Car les techniques de communication à distance ne sont pas innées, elles s’apprennent. 

Ainsi, les conflits en télétravail peuvent avoir plusieurs motifs : 

  • “Vous n’étiez pas connecté quand j’avais besoin de vous” ;
  • “Ce n’est pas ce que j’avais compris quand on en a parlé le mois dernier” ; 
  • “Je ne sais pas me servir de tel outil et n’ai pas reçu de formation”... 

Pour régler ces problèmes avant même qu’ils n'apparaissent, organisez des réunions régulières en visioconférence. Pensez à définir clairement vos attentes et vos objectifs. Chassez les tournures négatives dans vos messages. Et enfin, ne demandez pas à vos employés d’utiliser une application ou un outil sans être sûr qu’ils savent s’en servir. 

3. Surmenage 

Conflits, isolement, gestion des enfants : tous ces facteurs de stress peuvent vite mener au surmenage. D’ailleurs, 54 % des salariés travaillent plus d'heures lorsqu'ils exécutent leurs tâches à domicile plutôt qu'au bureau. 

Pourtant, la règle est simple : les salariés ne doivent pas travailler plus de 5j/5. 

Afin de contrer le risque de surmenage, les entreprises doivent centrer leur culture sur la santé des employés

Dans cette optique, les chefs d’équipe doivent : 

  • Fixer des horaires de travail clairs ;
  • Favoriser le droit à la déconnexion le soir et le week-end ;
  • Et encourager des temps de pause pendant la journée.

4. Baisse de motivation au travail

risques-psychosociaux-teletravail-baisse-de-motivation

La crise sape la motivation au travail. Non seulement car personne d’autre ne travaille à côté de nous, ce qui ne donne pas forcément envie. Mais aussi parce qu’on a accès à toutes les distractions : la console de jeux, le frigo, Internet, notre chat… 

Pourtant, être dans son petit nid douillet ne veut pas dire mettre son travail de côté. Pour lutter contre une baisse de motivation, identifiez vos points faibles et travaillez dessus. Soyez bienveillant envers vous-même et instaurez une routine ! Finalement, tentez de vous fixer des objectifs motivants (une part de gâteau, une balade en forêt, un verre en terrasse). Sinon, pensez à vos prochaines vacances… ☀️

5. Angoisse

Les troubles psychosociaux du télétravail rendent les gens stressés, nerveux, angoissés. 

D’après une étude Empreinte Humaine, près d’un salarié sur deux est en détresse psychologique. Certains employés ont l’impression d’être surveillés en permanence quand d’autres ont le sentiment d’être laissés pour compte. 

Or, on a tous besoin de reconnaissance et d’une oreille bienveillante à qui parler. 

Alors, si vous ressentez une détresse psychologique au moment où vous lisez cet article, appelez le 0 800 13 00 00. Ce service anonyme et gratuit est ouvert 24h/24 7j/7. Au bout du fil, 70 psychologues sont mobilisés pour vous aider à mieux vivre le télétravail. 

6. Bore-out

bore-out

La liste des troubles psychosociaux du télétravail est presque finie, promis ! Le bore-out ou l’ennui au travail est un trouble psychologique qui touche de plus en plus de monde. Quand on est atteint de bore-out, on a rien à faire : soit parce que nos tâches sont ennuyeuses, soit car on a strictement rien à faire, soit parce que notre travail manque de sens. 

Malheureusement, les effets néfastes du bore-out sur la santé sont nombreux : fatigue, déprime, baisse de l’estime de soi. Pour lutter contre la monotonie, demandez à gérer des projets plus intéressants et alliez bien-être et performance.

7. Mélange entre vie pro et vie perso

Avant, on laissait le boulot au bureau. 

Aujourd’hui, le boulot est déjà à la maison à la fin de la journée. 

Pas facile donc de trouver son équilibre entre vie pro et vie perso. Pour éviter de tout mélanger, effectuez une activité pour casser avec vos tâches professionnelles :

  • Allez courir ; 
  • Appelez un ami ; 
  • Cherchez des recettes sur internet ; 
  • Lisez un livre ;
  • Préparez votre futur voyage… 

En outre, organisez vos priorités par ordre d’importance ou de difficulté et respectez votre to-do-list à la lettre. C’est très important. Évitez de trop vous avancer, de trop déléguer ou de trop repousser de tâches au lendemain. Et… votre santé se portera bien (mieux) ! 

Augmenter le bien-être de ses employés pour éviter les risques psychosociaux du télétravail

mobilier-ergonomique-slean

Pour éviter les risques psychosociaux du télétravail, n’hésitez pas à augmenter votre bien-être et celui de vos employés. Encouragez-les à se créer un espace de travail calme et privatif chez eux. De cette manière, ils gagneront en concentration et en motivation. Et à la fin de la journée, ils pourront mieux profiter de leurs proches ! 

Enfin, offrez-leur du mobilier de bureau ergonomique et confortable

Comme de bonnes chaussures pour la course, un bon bureau et une chaise confortable sont indispensables pour bien travailler. 


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published